"WordPress c'est de la merde ! "

11-04-2014 - 1138 mots - temps de lecture estimé ~ 4 minutes

Voir le post

Un article qui revient sur la vacuité de certaines interventions…

De plus en plus je dérive vers le dév WordPress, cela m’intéresse plus de travailler la fonctionnalité que de pondre des sites même si je fais les deux en fin de compte :D. Mais parfois je vois passer des trucs… même pas scandaleux ni révoltants mais juste navrants.

Tous les mecs qui balancent “WordPress c’est de la merde”, WP ceci, WP cela, je les mets tous dans le même sac, je ne mets même pas de nom dessus , je passe à autre chose. Vous avez une critique constructive sur le core ou autre? Il y a des sections entières dédiées à faire avancer le schmilblick. Donc si vous êtes RÉELLEMENT capables d’améliorer les choses et que vous ne le faites pas, je vous soupçonne de foutage de gueule ou de vouloir vous faire remarquer. On vous oubliera aussi vite que vous êtes venus.

Accusé levez-vous !

Un argument qui revient souvent chez les détracteurs de WP c’est le pseudo côté sectaire de la communauté : oui il y a des chapelles mais c’est partout pareil, les gens se réunissent en communautés avec des principes et des valeurs communes et/ou pour faire du business, c’est comme ça, retirez-vous dans la forêt si vous ne supportez pas.

J’ai vu l’exemple passer sur Twitter avec un truc du genre “vous ne supportez pas que l’on critique votre outil!”, on passe notre temps à essayer de le tweaker dans tous les sens parce qu’il manque ceci ou cela, à lancer des réflexions sur la manière d’améliorer les process, etc. Pourquoi fait-on des blogs techniques? Pour nous auto-célébrer? Parfois c’est vrai parfois non ! Y a pas de règles.

On ne va pas s’excuser d’avoir choisi le bon outil. Critiquer l’outil est symptomatique chez les “mauvais chasseurs” selon moi. Si ça coince, c’est que t’es pas à la hauteur et au lieu de dire que ce n’est pas possible avec WP demande-toi plutôt pourquoi toi tu n’y arrives pas alors que ton voisin y arrive…

Partout y a de l’abus, aucun répits!

Je défends ma paroisse me direz-vous? Bah oui, après tout j’en vis non? FAUX ! Enfin vrai j’en vis mais je vais vous révéler un grand secret sur les dév, en général on ne fait pas ce métier par hasard, bien souvent cela part d’une envie d’améliorer les choses, de faire marcher les choses d’ailleurs. On apporte des solutions techniques à de vrais besoins. On le fait bien, on le fait mal, la faute ou le bon point à nous, WP n’a rien à voir avec le résultat.

C’est un outil quoi…

Maintenant comme je disais on l’emploie bien ou on l’emploie mal. Le problème est que même en voulant bien faire, parfois on fait mal.

Je prend donc le parti du côté opposé, enfin celui auquel certains veulent nous opposer, comme si on se foutaient des clients. Côté client donc, on n’a pas toujours une connaissance des outils web. Malgré tous les efforts consentis par les équipes de dévs de WP, soit des dizaines de milliers dévs, oui c’est parfois compliqué à manier. Si on ne passe sa vie devant l’écran comme nous on peut vite être dérouté.

Rappelons-nous côté dév de la première fois où nous avons utilisé WP.

Les enjeux de l’époque

Sans vouloir jouer les Madame Irma, aujourd’hui maîtriser un minimum la technologie est devenu aussi fondamental que lire et écrire. Quand j’aurai des gosses je leur apprendrai à coder un minimum quand bien même ce ne serait pas leur dada, juste la base pour lancer leurs projets web parce que tout ce passe sur Internet de nos jours et oui c’est comme ça.

Si j’avais un business à lancer, que ce business doivent tourner exclusivement ou en grande partie par une présence web, je m’y intéresserais un minimum pour savoir où je mets ma thune non? Ne pas savoir lire ou écrire c’est très handicapant dans nos sociétés, aujourd’hui et demain, ne rien piger strictement au web aussi.

Ça veut dire quoi tout ça ?

Ça veut dire que personne n’a le monopole du bon goût ou la recette magique et que tout le monde doit faire des efforts. Nous, pour créer des interfaces plus simples, des codes “plus intelligents” avec le plus de souplesse possible et surtout automatisés. Mais déjà quand on dit “nous” sans prendre en compte le client on est HS. Un projet web se fait ensemble ! Tout le reste est de la caricature.

Conclusion

WordPress est simple mais on a besoin de tout le monde pour le faire grandir. Toutes les bonnes remarques sont bonnes à prendre. Il est vrai qu’une UX / UI mal conçue peut se transformer en cauchemar pour les utilisateurs et la technologie peut être frustrante. Ne pas arriver à faire marcher quelque chose est inconfortable pour l’intellect ce qui explique parfois l’énervement et la mauvaise foi c’est pourquoi un business qui répond mal en support à son client ou qui a l’air de lui faire comprendre que c’est un con et que ce qu’il dit n’a  strictement aucun intérêt, quand bien même c’est vrai, n’a rien compris !

Je l’ai déjà expérimenté en tant que client où je me suis vu rétorquer un genre de : “mais c’est de ta faute, de toute façon t’as pas compris mecs, nous on est des oufs, tavu!”. Oui en effet je vois ça :D. Arrêtez de réagir ;) faites du support quoi…

Que les formateurs continuent à former donc, les dévs à développer, idem pour tous les autres métiers, et ils sont nombreux, chacun à son poste donc. Il est important que l’on discute ensemble pour faire évoluer les outils et les techniques. Tant qu’il y a de la nuance et que chacun reconnaît la valeur de l’autre dans la discussion on avance forcément. WP n’est pas du tout une religion pour moi, pas de bible.

Maintenant comme je le disais plut haut si la conversation démarre avec “ton outil c’est de la merde”, donc sous-entendu “ce que tu fais in fine c’est pas terrible” ça peut pas marcher. Y a pas des dizaines de millions de sites, des organisations à dimension mondiale gouvernementales ou pas qui basculent sur un outil pour la beauté du geste ! Ces gens là n’ont pas vraiment le temps pour ces conneries.

Et toi qu’est-ce que t’as fait concrètement? T’as monté un business, t’as fais des sites, t’as fait de la formation, t’as bourlingué un peu, t’es très affûté, et après? T’as créé un outil utilisé par des millions de gens dans le monde entier? Non? T’es qui au fait? Quelque part t’es aussi un enfant de l’Open Source non? Tu vis de ça, entre autres? Oui?

Alors ferme-la et ponds-nous une vraie contribution et après on en reparle.

comments powered by Disqus